Uttanâsana : posture de la cigogne ou pince debout

Je ne vous le cache pas, j’ai mis du temps à y arriver…La souplesse n’est pas mon point fort pour le moment mais petit à petit mes nœuds se dénouent et mon corps se relâche.
Je partage avec vous aujourd’hui comment parvenir à Uttanâsana.

Pratique :

  1. Prenez la position de la montagne : debout, amenez les bras au-dessus de la tête en inspirant.
  2. Expirez tout en basculant le bassin vers l’arrière, penchez-vous vers le sol, les bras sur les côtés. Vous pouvez plier légèrement les genoux si vous en ressentez le besoin.
  3. Amenez le haut de la tête en direction du sol et respirez profondément. En fonction de votre flexibilité, amenez les mains au sol ou sur les jambes, en attrapant les chevilles.
  4. Pressez les pieds dans le sol et poussez le bassin vers le haut. Sentez l’étirement à l’arrière des cuisses et respirez profondément.
  5. Pour sortir de la posture, pliez légèrement les genoux, inspirez et ramenez les bras sur les côtés et, en gardant le dos long, revenez dans la posture de la montagne, les bras au-dessus de la tête.
  6. Relâchez lentement les bras en expirant et détendez-vous.

Bienfaits :

Renforce les muscles abdominaux.
Étire les muscles dorsaux.
Amincit les hanches, renforce les cuisses.
Détend les épaules.
Assouplit la colonne vertébrale.
Utile en cas de stress, fatigue, anxiété, insomnie.
Aide à soulager les maux de tête.
Améliore la digestion.
Stimule le foie et les reins.
Aide à soulager les symptômes de la ménopause.

Précautions et contre-indications :

Problèmes de dos.
Hypertension, problèmes cardiaques, troubles nerveux : tenez la posture moins longtemps.
Haute et basse pression: entrez et sortez lentement de la posture.
Infection ou inflammation des yeux.

IMG_0226

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.